Lait corporel à la rose

Publié le par ludi

Après s’être régalé avec une religieuse à la rose voilà de quoi prendre soin de sa peau avec un lait corporel à la rose.
L’eau de rose s'utilise en effet aussi bien en cuisine qu’en cosmétique.
On l’utilise avant tout pour son parfum sucré et fleuri mais également pour ses propriétés astringente, adoucissante, rafraîchissante et rajeunissante.
Les huiles végétales de noyau d’abricot et d’amande douce qui composent ce lait conviennent particulièrement aux peaux sèches et sensibles. Elles sont toutes les deux nourrissantes, adoucissantes, protectrices et régénérantes. 
Cette recette est tirée du livre de Sylvie Hampikian « Créez vos cosmétiques BIO ». Un livre avec de nombreuses infos sur les différents ingrédients qui composent les cosmétiques naturels et des recettes simples pour réaliser chez soi ses propres cosmétiques.

Pour 100 ml   

25 ml d’huile végétale de noyau d’abricot
15 ml d’huile d’amande douce (on peut très bien modifier les proportions de ces deux huiles végétales ou bien n'en mettre qu’une seule)
40 ml d’eau de rose
3 grammes de cire d’abeille (1 grosse cuillère à café)
8 gouttes d’huile essentielle de petit-grain (conservateur naturel, HE relaxante qui rappelle la fleur d’oranger)
4 capsules de vitamine E (conservateur naturel, hydratante, elle protège la peau du soleil et ralenti le vieillissement cutané)


Stériliser le pot dans lequel vous souhaitez mettre le lait corporel, pendant 2O minutes dans l’eau bouillante (10 minutes minimum).

Faire chauffer les huiles végétales avec la cire d’abeille au bain marie jusqu’à ce que la cire ait totalement fondue.
Hors du feu, incorporer l’eau de rose et fouetter la préparation quelques minutes jusqu’à obtenir une préparation bien homogène.
Ajouter l’huile essentielle et la vitamine E en poudre à l’intérieur des capsules. Mélanger à nouveau.
Verser la préparation dans le pot stérilisé et laisser refroidir avant de l’utiliser.

Le lait peut se conserver 1 à 2 mois.

Commenter cet article