Samedi gourmand à l'école Maître Crêpier de St Maure de Bretagne

Publié le par ludi

Cette année, je suis en colocation avec mon amie Alex qui, comme moi, apprécie la cuisine et, nous découvrons toutes les deux la gastronomie bretonne avec plaisir. En plus de cela, Alex prépare, avec les membres de sa promo du master d’édition de Rennes, un livre sur l’histoire de la cuisine bretonne. Chargée de la partie « crêpes et galettes », elle a pris contact avec les maîtres crêpiers de l’école de St Maure de Bretagne et convenu de les rencontrer pour un samedi gourmand. Naturellement, je me suis proposée de l’accompagner pour l’assister dans son interview et, éventuellement, goûter quelques crêpes au passage ;-)

Nous nous sommes donc rendues samedi dernier, en début d’après-midi, à l’école Maître Crêpier de St maure de Bretagne, à 60 kilomètres de Rennes. Lorsque nous sommes arrivées, nous avons rejoint les participants qui venaient de finir de manger les galettes qu’ils avaient préparées le matin même. Après un bref compte rendu de la matinée, nous découvrons la cuisine.












Dans une ambiance conviviale, les participants se remettent à leur fourneau, ou plutôt devant leur billig (crêpière en fonte) . Au programme de l’après-midi : réalisation de crêpes et de galettes avec les pâtes réalisées le matin.

Le maître crépier fait une démonstration puis, chacun réalise ses crêpes.













Entre deux crêpes, monsieur Gilles Isola, maître crêpier, nous parle de l’histoire de la crêpe et de la galette et, de leur préparation. Il existe de nombreuses variantes selon les différents pays bretons. Parfois, on peut trouver des recettes contenant 24 œufs ou 400 g de beurre pour 1 kilo de farine.

Aujourd’hui, les participants apprendront les recettes classiques en Haute-Bretagne :  de la farine de froment, des œufs, du sucre, du beurre et du sel pour la crêpe ; de la farine de sarrasin, de l’eau et du sel pour la galette. Pour bien réussir la pâte il suffit de la faire reposer : une heure pour la pâte à crêpe et au moins six heures pour la pâte à galette.  En revanche, il n’est pas nécessaire de battre la pâte à galette comme on l’entend souvent.

Recette de la pâte à crêpe :

( 1 kg de farine T55 ; 20 g de sel fin ; 300 g de sucre ; 1,8 l à 1,9 l de lait ; 50 g de beurre fondu ; 6 oeufs; vanille) .

Après ces explications, nous avons bien mérité une crêpe beurre-sucre. Encore bien chaude, c’est un délice !


En fin de journée, chacun repart avec ses crêpes et ses galettes (on a même eu le droit à notre part !). C’est l’occasion pour inviter des amis à dîner car il y a de quoi faire !


Vous trouverez sur le site de l'école Maître Crêpier plusieurs recettes détaillées et des informations pour participer aux stages et aux journées gourmandes.

www.ecole-maitre-crepier.com

Bonne fête de la chandeleur à tous!

Publié dans Gourmandises sucrées

Commenter cet article